Conseil pour agrandir une maison

Published by Inès Legrand on

Pour certains foyers, l’extension de la maison est indispensable surtout quand la famille s’agrandit. L’agrandissement reste une option intéressante au lieu de déménager pour devenir locataire ou se déplacer dans une maison secondaire. Pour cela, voici quelques conseils à prendre en compte pour réussir l’agrandissement d’une habitation.

Commencer par déterminer ce dont vous avez besoin

Il est difficile de commencer l’extension de la maison si vous n’arrivez pas à déterminer ce dont vous avez besoin. Vous pourriez même vous lancer dans des travaux périlleux vu que vous risquerez de nuire à la fortification du bâtiment alors que cela n’est pas nécessaire. Ainsi, il est plus judicieux de définir vos besoins en amont que vous soyez en couple ou en famille. Cela vous aidera à bien définir l’utilisation de la nouvelle pièce. Vous pourriez par exemple déplacer la cuisine ou agrandir le salon, mais aussi ajouter une nouvelle chambre à coucher.

Trouver un bon professionnel

Certes, vous pourriez participer directement aux travaux si vous le désirez. En outre, l’intervention d’une équipe de professionnels dans le domaine est indispensable pour garantir la réussite du bâtiment. Notons que le marché regorge de plusieurs professionnels dans le domaine. Ces derniers vous proposeront toujours les méthodes les plus fiables tout en prenant en compte le budget. Si vous prévoyez un agrandissement traditionnel, il suffit de contacter un architecte ou un maître d’œuvre. Cela est aussi valable pour l’extension de la véranda.

Planification du projet

Vu l’importance de l’intervention, il est fortement recommandé de bien planifier le projet. Le but est d’assurer la gestion du temps tout en évitant les oublies. Vous aurez aussi l’opportunité d’acheter les matériaux nécessaires pour l’intervention. D’ailleurs, cette étape est un bon moyen de connaitre la longueur des démarches administratives concernant l’extension d’un bâtiment selon la superficie. Ajouter à cela, une bonne planification facilite la gestion des finances pour les travaux.

Les possibilités techniques du bâti

Il est indispensable de savoir les contraintes de la maison avant de commencer les travaux. Cela permet de connaitre si la fondation et les autres piliers pourront supporter ou non le poids de la nouvelle construction. Pour cela, vous pourriez par exemple vous informer sur l’orientation de la parcelle ainsi que l’emprise au sol disponible ou la hauteur d’accroche possible et bien d’autres encore. En aucun cas, ces points ne seront pris à la légère par un professionnel.

Vérification des règles d’urbanisme

Normalement, chaque commune doit avoir un PLU (Plan Local d’Urbanisme). Ce document vous informera sur la possibilité de réalisation d’un agrandissement de maison ou non. N’oubliez pas que le PLU peut par exemple limiter la hauteur maximale pour la hauteur d’un bâtiment ainsi que la surface. Pour cela, il suffit de s’informer en amont afin d’éviter les incompréhensions. Certaines communes imposent même le choix de couleur pour les bâtiments.

Quel type d’agrandissement choisir ?

Quelques options sont possibles pour l’extension d’une habitation à commencer par la surélévation. Ce choix est plus adapté à une maison bâtie sur un petit terrain. Vient ensuite l’extension latérale qui est adaptée à tous les types de maison du moment que le terrain le permette. Un agrandissement en excavation peut aussi s’avérer intéressant si vous avez une maison semi-enterrée. Ce choix consiste à transformer le sous-sol en une pièce à vivre. La dernière option reste l’aménagement des combles qui permet d’exploiter tous les m² de la maison.